Sol de cuisine, quel revêtement choisir ?

Parfois pour donner un nouvel aspect à la cuisine, il est nécessaire de changer le revêtement du sol. Classé comme étant une tâche simple, le renouvellement du revêtement reste le meilleur moyen pour profiter d’un résultat dans l’immédiat. À présent, le sol de la cuisine peut être aménagé avec des matériaux contemporains afin de rendre cette pièce unique.

Le carrelage, le revêtement classique d’une cuisine

Étant donné qu’il s’agit d’une pièce souvent humide et subissant un passage fréquent, le carrelage reste le revêtement le plus approprié. Existant en plusieurs versions, tailles et choix de finitions, le carrelage est facile à poser et à nettoyer sur le sol. Avec son prix nettement plus bas que les autres revêtements, le carrelage devient l’équipement privilégié des ménages qui effectuent des travaux de rénovation.

Parmi les carrelages présents sur le marché, vous pouvez opter pour le grès cérame, les carreaux de ciment et la pierre naturelle. Pour un style vintage ou traditionnel, les carreaux de ciment sont les plus adéquats. Se déclinant en un large choix de modèle, le grès cérame offre un bon rapport qualité/prix. Au sujet du carrelage de pierre naturelle, il y a le granit, le marbre ou le calcaire. Ces pierres procurent un aspect élégant à la pièce, sans oublier son caractère dur et solide.

Opter pour le parquet dans une cuisine

À la fois esthétique et isolant, le bois fait partie des revêtements plébiscités pour une cuisine lorsqu’il est traité pour obtenir le parquet. Bien qu’il soit facile à poser avec un système efficace, le parquet peut se décolorer à cause de sa fragilité. Ainsi, il est important de bien choisir l’essence du bois et la finition avec laquelle on va traiter la pièce.

La plupart des ménages adoptent un bois exotique possédant une grande résistance comme le wengé, le teck ou le merbau. Ces bois sont réputés dans le domaine de la conception de parquet. À ces types de bois s’ajoutent ceux d’origine européenne tels que le hêtre, l’acacia ou l’épicéa. Il faut préciser que ces bois ont été traités pour faire face à l’humidité.

Au sujet de la technique de pose, celle à coller est conseillée dans la mesure où elle procure de la stabilité et une bonne étanchéité du parquet, une fois qu’il est intégré au sol de la cuisine. À ce système de pose doit s’ajouter une finition avec de l’huile ou du vernis pour parfaire l’installation.

Le revêtement en vinyle, en PVC ou stratifié pour une cuisine chaleureuse

Si vous avez longtemps hésité entre le PVC, le vinyle et le stratifié pour le revêtement, sachez qu’ils sont désormais adéquats au sol de votre cuisine. Grâce aux diverses possibilités d’imitation qu’ils offrent, ces éléments procurent une ambiance agréable. De plus, l’entretien de ce revêtement reste simple.

L’un des privilèges d’un sol stratifié, PVC ou vinyle, c’est son installation facile et son prix abordable permettant de faire des économies. En revanche, vous devez opter pour le modèle épais de plus de 20 millimètres si vous voulez assurer l’usage du revêtement à long terme. D’autre part, la qualité du PVC, du stratifié et du vinyle est nécessaire pour ce type de sol. Côté décoration, vous disposez d’une gamme complète d’effets pour le raccordement avec la couleur de vos murs et de vos meubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *